Adoring Michelle Dockery

Your French Source about the British actress

Bienvenue sur Adoring Michelle Dockery, votre source francophone concernant l'actrice anglaise, Michelle Dockery, connue pour ses rôles dans Downton Abbey, Good Behavior & Godless.Retrouver sur ce site toutes les dernières news de l'acteur, ainsi que ses projets, ses photos, ses interviews et bien d'autres choses encore! Bonne visite sur le site.
Lady Alexz
Masterclass CANNESERIES – Traduction

Masterclass CANNESERIES – Traduction

Michelle Dockery parle de « Downton Abbey », « Good behavior » et « Godless » lors de sa Masterclass à Cannes.

Par Leo Barraclough, traduction par Adoring Michelle Dockery.

L’actrice britannique Michelle Dockery, reçoit le Variety Icon Award au festival de série Télé – CANNESERIES– à Cannes dans le sud de la France, Samedi, plus tôt dans la journée  lors d’une masterclass  elle a parlé  de sa carrière et de ses rôles dans les séries Télé “Downton Abbey”, “Good Behavior” et “Godless”.

Michelle raconte que quand elle était enfant, elle était déjà une artiste – elle imitait les politiciens ou d’autres personnalités pour amuser ses parents.  Sa formation  à la Guidhall drama school , lui a donné des bases classiques adaptés à une carrier sur les planches. L’idée de faire partie d’une troupe n’a pas cessé de grandir, dit-elle.

Quand elle était angoissée à propos du fait qu’elle était trop “intelligente” ou “éduquée” pour être actrice elle était rassurée par son professeur de théâtre, qui lui disait que jouer est “plus une question d’instinct et d’intuition  qu’autres choses – Ce n’est pas important combien de livres tu as lu ou combien de temps tu t’es documenté sur le personnage –  cela vient du plus profond de toi, » raconte Michelle. Les jeunes acteurs ont besoin de « patience » lorsqu’ils attendent pour des auditions, et «  ils ne doivent pas s’attendre à autre chose, » dit elle, mais ils devraient  « y prendre du plaisir autant que possible et ne as prendre cela trop sérieusement. »

Plus tard dans la carrière de Michelle, Lesley Manville,  nominée cette année aux Oscars  pour « Phantom Thread » , était un mentor pour elle, la conseillant sur pas mal de décisions tel que le choix de son agent, et d’autres choses concernant la vie au sein de l’industrie du cinéma.  Michelle apparaît discrètement dans quelques séries télé avant « Downton Abbey », en commençant par la série en costume d’époque datant de 2005 « Fingersmith». «Je me souviens que je n’avais absolument  aucune idée de ce que je faisais sur le set, “ dit elle. En parlant de la place de l’acteur au sein de la production d’une série, elle raconte “ Tu dois faire ce qu’on te dit. [“Downton Abbey”] fonctionnait comme une machine”.

Quand s’est présenté l’opportunité d’auditionner pour le rôle de Lady Mary Crawley dans « Downton Abbey », Michelle s’est filmée elle-même en train de jouer les lignes du script qui lui avait été envoyé, et elle a envoyé ses vidéos.  Il y avait un véritable « buzz » autour de la série au sein des acteurs britanniques, donc elle savait que la compétition serait intense. « Je pensais qu’il le donnerait à quelqu’un ayant plus d’expérience, » dit –elle. Mais quand elle a rencontré Dan Stevens, avec qui elle avait récemment tourné (« The Turn of The Screw » NDT), alors qu’il attendait d’être auditionné pour le rôle de son amoureux et futur mari, Matthew Crawley, elle a pensé : « Oui, ça pourra marcher. »

Le contrat initial pour « Downton Abbey » était réalisé pour trois ans, mais elle n’a eu aucune hésitation en ce qui concernait son engagement.  Au départ, elle a puisé son inspiration pour son rôle de Lady Mary du personnage interprété par Kristin Scott Thomas dans « Gosford Park », dit elle, mais au fur et à mesure que le temps passait, Lady Mary est devenue «  beaucoup plus vulnérable, et beaucoup plus complexe. » « Plus cela devenait complexe plus j’aimais cela, » dit elle. « J’aime quand  elle laisse tombée sa garde lors des scènes avec [sa femme de chambre] Anna [jouée par Joanne Froggatt]. »

Comme, elle aime Laura Carmichael,  et quand la série arrivant sur sa fin, et que les sœurs se sont engagées dans un clash apocalyptique où Edith insulte Mary de « conne », Michelle avait envie de « pleurer et de la prendre dans ses bras. »

Michelle décrit son personnage dans « Good Behavior », Letty Raines,  voleuse et artiste escroc avec une mauvaise dépendance à la drogue,  comme une autre femme « brillamment complexe », comme son personnage Alice Fletcher dans « Godless ».  « Je me sens chanceuse d’avoir pu jouer de si fascinante et vraie personnage » , dit-elle. Letty était un rôle qui représenté particulièrement  de défis étant donné qu’elle a de multiples personnalités, avec ses propres perruques auxquelles Michelle a donné un nom à chacune d’entre elles – la blonde par exemple est nommée Britney, pour plusieurs raisons. «  Elle galère à savoir qui elle est. Ces identités sont un chemin pou savoir ce dont elle a besoin », raconte Michelle. Jouer dans une série américaine était « un peu un rêve » pour Michelle, qui a grandit en regardant des séries et des films américains, et c’était «  une expérience différente » en comparaison avec les séries britanniques.

De la Caroline du Nord, où était tourné « Good Behavior », Michelle a déménagé jusqu’au Nouveau Mexique, pour tourner le western « Godless ». Elle décrit  la série de Netflix par Scott Frank, comme « la plus excitante, la plus puissante, incroyable chose sur laquelle j’avais jamais travaillé ». Quand elle a reçu le script, dit-elle, elle était «  époustouflée par l’histoire ». « Je ne pense pas que j’ai repris mon souffle [pendant que je le lisais] », dit-elle, ce qui n’était pas arrivée depuis une décennie. « C’était cette force provenant d’Alice que j’aimais ».

Cela présentait certains challenges, comme le fait de devoir monter un cheval comme un cow-boy, un véritable contraste avec  la montée en mode lady vue dans « Downton Abbey », et tirer avec un fusil, chose qu’elle n’avait jamais fait auparavant. Elle raconte qu’elle a trouvé les fusils très lourds et qu’elle a du développer les muscles de ses bras pour manier ses armes sans peine. Après que le public ai regardé un clip issue de « Godless », Michelle dit : «  c’est ce qu’il y a d’inhabituel avec « Godless » –  c’est un western avec ces incroyables et brillants rôles féminins, chose qui n’est pas habituellement vue dans un Western –  ce changement de genre est une première.

« Je me sens vraiment chanceuse d’avoir pris part à cet élan de grand rôles qui ont été écrit pour les femmes, et nous avons vu – en particulier à la télévision- de moins en moins de stéréotypes et de vraies femmes. Je suis vraiment chanceuse d’avoir jouer ces trois [rôles] – elles sont si différentes mais elles ont en commun cette véracité que les femmes ont en réalité et une complexité  que j’essaie d’esquisser aussi », dit elle.

Par la suite, elle programme de prendre une pause dans sa carrière. « Je suis dans l’optique de prendre un peu de temps pour moi, et qui sait ce que sera la suite, et à quel point cela sera excitant », dit elle.

Est-ce que son futur inclus un engagement  pour le  futur film sur « Downton Abbey », cela n’a pas été dévoilé et cela n’était pas le but de cette masterclass, qui a été modérée par la journaliste Constance Jamet du Figaro, au Miramar à Cannes.

Written by Lady D